Formation ULM Multiaxes

L’apprentissage est et doit rester un plaisir, celui de voler. Ce n’est pas une épreuve. Chaque vol se déroule dans une atmosphère privilégiée entre le moniteur et l’élève pilote au profit de l’apprentissage.

Les vols se déroulent à bord de l’ULM multiaxes Bestoff Nynja .Formation sur ULM Multiaxe à Montpellier et Candillargues

Le cout est de 100 euros de l’heure par Paks de 5 ou 10 heures. La durée de formation préconisée par la FFPLUM est de l’ordre de 50 leçons, soit environ 25 heures de vol pour le brevet de base.

De façon générale, plus le pilote commence jeune plus rapide sera la formation. Pour les personnes commençant plus tard et n’ayant jamais volé, la durée de la formation est habituellement plus longue.

Le brevet peut s’étaler sur plusieurs mois ou à plus d’une année selon les possibilités et le rythme choisi par l’élève.

C’est l’Aviation Civile qui délivre l’examen théorique ULM ou IULM.

C’est l’instructeur qui délivre le brevet ULM et la qualification Radio.Plus tard le pilote pourra obtenir l’emport passager.

Le cursus pratique validé par la FFPLUM se déroule de la façon suivante :

Vol d’accoutumance, Pilotage de base, Décollage, Tours de piste et atterrissages, Lâché, Vols solos, Perfectionnement, Navigation, Test final ou validation en contrôle continue.

Le moniteur peut adapter l’ordre des différentes phases en fonction des facilités et des attentes de chaque élève et des conditions météo. Le but étant de choisir le meilleur jour pour chaque apprentissage, de façon à optimiser les heures de vols et à contribuer au mieux à améliorer l’aisance en vol du futur pilote.

Pendant toute cette période le moniteur dispense les cours théorique et la phraséologie radio en rapport avec les expériences vécus.De son coté l’élève étudie les autres phases en vue de passer l’examen théorique auprès de la DGAC.

Les élèves peuvent également se regrouper pour étudier en groupe avec l’aide de l’instructeur ou de façon indépendante dans le club house de l’école. Des didacticiels des liens internet sont également proposés.

L’enseignement théorique préconisé par la FFPLUM est condensé dans : Le manuel du Pilote ULM chez Cépandués.

En voici les principaux points : Technologie de l’ULM, Technique du vol, Météorologie et aérologie, Réglementation Altimétrie, Navigation, Sécurité, Facteurs humains.

L’emport passager

Il nécessite surtout de l’expérience en tant que pilote breveté solo et avec moniteur dans conditions météo diverses à différentes saisons et sur différents secteurs.

A l’issue de cette période de rodage, une reprise avec l’instructeur est indispensable:

En vol :Reprendre les acquis et petits gestes imparfait qui n’ont pas manqué de s’installer

Au sol : Revue du théorique de façon opérationnelle Mécanique et entretien machine Facteurs humains.

Au final un test valide l’emport passager.

La pratique de l’ULM est une démarche de responsabilité individuelle.

Tout au long de sa vie, le Pilote prendra les décisions qu’il juge bon de prendre aussi bien au niveau de son pilotage, de sa machine, de ses passagers et de ses connaissances. Il saura s’entourer des bonnes personnes pour l’aider a y parvenir ou bien renoncer à certains vols si les conditions ne sont pas remplies.

 

Décidé à passer votre brevet ULM ? contactez-nous !