Réalisez votre rêve, pilotez vous même un ULM !

Je vous propose un vol découverte en place Pilote !

Vous y découvrirez les sensations du vol et du pilotage de l’ULM Multiaxes.

Si vous le souhaitez, vous pourrez poursuivre avec des vols d’initiationsun stage ou simplementdu vol accompagné.

Vous pouvez débuter votre formation de pilote au pied levé si c’est un vieux rêve, vous serez surpris par votre progression.

Vous pouvez aussi décider de passer le Brevet de Pilote ULM !

 

ULM Nynja sur la piste de l'aérodrome de Candillargues

ULM Nynja au roulage, près à décoller

 

Notre pédagogie repose sur le programme de la fédération FFPLUM

Je vous recommande l’adhésion dés le début de votre démarche.

Un simple examen médical de non contre indication vous sera  demandé.

Que faut-il pour obtenir le brevet de pilote ULM Multiaxes?

  • Avoir 15 ans révolus
  • Obtenir le certificat théorique tronc commun, délivré par l’Aviation Civile. (Examen sous forme de QCM, organisé par les délégations territoriales).
  • Passer une épreuve au sol. (Contrôle des connaissances théoriques de la classe d’ULM pratiquée avec ton instructeur).
  • Passer une épreuve en vol. (Vérification des procédures et de l’aptitude à piloter un ULM en toute sécurité. Peut se réaliser en contrôle continu, ou par un vol spécifique avec ton instructeur).

L’instructeur ULM établit les différentes attestations, qui seront exigées par la délégation territoriale de rattachement, pour la délivrance du brevet de pilote.

Si vous êtes titulaire d’un brevet de pilote avion, d’hélicoptère, de planeur ou de ballon libre, ou encore d’une licence étrangère, vous êtes dispensé du certificat d’aptitude théorique commun ULM 
(DGAC).

L’emport passager :

Plus tard, après avoir acquis de l’expérience en tant que pilote monoplace , vous pouvez passer le test « emport de passager » avec votre instructeur.

Mais que se passe-t-il si le moteur s’arrête?

L’ULM plane, le pilote organise son atterrissage.  S’il n’y a pas de terrain il lui faut se poser dans un champs accueillant. C’est pour cela que l’on vole toujours au dessus d’un terrain pas trop inhospitalier: Cela s’appelle garder le cône de sécurité.

Voici la vidéo effectuée au dessus de l’aérodrome de Candillargues.

Contactez-nous pour en savoir plus !